in ,

Le sexe, une activité démodée ?

Selon une étude relayée par nos confrères du Time Magazine, nous baisons de moins en moins et dans des proportions assez conséquentes. Rendez-vous compte : entre 2000 et 2016, le taux de personnes déclarant avoir au moins un rapport sexuel par semaine est passé de 45% à 36%, et l’essentiel de cette dégringolade s’est faite au cours des deux dernières années. Ce sondage se vérifie aussi bien du point de vue démo que du point de vue conso. La natalité chute à des niveaux jamais vus depuis la Grande Dépression et les ventes de capotes ont reculé de 4% en 2016 puis encore 3% en 2017.

Est-ce pour autant alarmant ? Les spécialistes enjoignent à ne pas trop s’appuyer sur la fréquence des rapports pour mesurer la satisfaction sexuelle. On peut baiser six fois par an et être complètement épanoui de ce point de vue là, ou connaître une véritable boulimie de cul sans pour autant y trouver satisfaction. Ils soulignent toutefois un facteur prédominant expliquant cette baisse globale en matière de fornication : l’activité induite par notre hyper-connexion aux appareils portables, smartphones et autres tablettes.

En clair, il n’y a aucun mal à avoir mieux à faire que de copuler tout le temps, mais si des fois vous trouvez que votre vie manque un peu de débauche, commencez par décrocher du téléphone…

Devenez amatrice chez Jacquie & Michel !

Les positions qu’on déteste le plus !