in ,

Le syndrome de la maladie post-orgasmique, c’est quoi ?

Eh oui, il existe des hommes qui préfèreraient se passer de sexe ou plus précisément d’éjaculer ! Pourquoi ? Ils sont atteints du « syndrome de la maladie post-orgasmique » (Post-Orgasmic Illness Syndrome ou POIS, en anglais).

Les personnes souffrant de ce syndrome présentent un état grippal , pouvant durer de 2 à 7 jours, juste après l’orgasme, que ce soit avec un partenaire sexuel ou par la masturbation. Cela se manifeste aussi sous forme d‘irritabilité ou de perte de concentration… Il faut dire que cette situation est très handicapante pour eux, les obligeant à éviter toute relation avec autrui et les rendant donc malheureux, côté amour. Cette maladie est très peu connue donc autant vous dire que la plupart des médecins ne savent comment soigner leurs patients…

Heureusement, des chercheurs, intrigués par ces cas anormaux, se sont penchés sur la question. Ils en ont conclu que ce syndrome est en fait provoqué par une réaction allergique à leur propre sperme.

Le traitement avec de l’hormone chorionique gonadotrope humain (HCG) aurait été efficace pour lutter contre la maladie. Rendant ainsi la vie beaucoup plus simple aux patients même si quelques symptômes persistent à moindre échelle.

Rassurez-vous, cette affection touche une très petite minorité de personnes, nous parlons uniquement de ces messieurs tout simplement parce qu’aucun cas n’a été constaté à ce jour chez la gente féminine.

Tuto : Comment bien prendre son pénis en photo ?

Femmes fontaines : comment y parvenir ?