in , ,

La police retrouve un voleur de culottes, quatre ans après !

En 2014, à Newburgh dans l’Indiana, la police très embêtée. Un abominable crime, le cambriolage de la maison d’une femme, reste non-élucidé. Le larcin : une trentaines de petites culottes !

Eh bien le coupable est enfin traduit devant la justice. Arrêté au début du mois, Aaron Otto, 32ans, est contraint de donner ses empreintes digitales. Et là, le logiciel de la police s’affole. C’est bien lui ! Quatre ans plus tard, le voleur de strings est enfin confondu, trahi par ses paluches de gros dégueulasse. Et il devra répondre de ses crimes. Dans l’état de l’Indiana, on ne pardonne pas à la fripouille !

Et pourquoi était-il justement arrêté en 2018 ? Je vous le donne en mille : le barjot s’amusait à laisser des petits mots à caractère sexuel sur les voitures d’étudiantes de l’Université de Southern Indiana ! Il était vraiment tant de choper ce maboule…

Quelles positions sexuelles le premier soir ?

Elle coupe la bite de son harceleur !