in ,

L’égalité masturbatoire à portée de mains ?

Si l’égalité salariale n’est pas encore atteinte malgré une loi qui fêtera son demi-siècle d’existence en 2022, l’égalité des femmes et des hommes face à la masturbation est, quant à elle, plus proche que jamais.

C’est la marque de sextoys Womanizer qui établit ce constat surprenant après une étude sur le masturbation gap, cette disparité de fréquence des plaisirs solitaires entre femmes et hommes. Alors que l’écart était de 66% en 2020, il est en effet tombé à 56% pour l’année 2021.

Selon l’étude, effectuée auprès d’habitants de Hong-kong, les hommes se masturbent en moyenne 94 fois par an, contre 41 pour la gent féminine. Globalement, 33% des femmes ayant participé annoncent ne pas se masturber du tout, un état de fait qui touche seulement 14% des hommes.

Masturbation féminine, pas besoin de sextoys !

Pourtant, malgré ces différences statistiques, les deux sexes annoncent une libido sensiblement similaire. Sur une échelle de 0 (libido inexistante) à 10 (très forte libido), les hommes de Hong-Kong sont en moyenne à 6,31 tandis que les femmes se situent à 5,72.

Mais malgré ce rétrécissement du masturbation gap entre femmes et hommes, la stigmatisation de la sexualité féminine demeure très prégnante. Culturellement, il est plus acceptable pour les hommes d’en parler et les femmes continuent d’être fustigées à cause de leurs désirs. En outre, un déficit dans l’éducation sexuelle contribue à faire perdurer ces tabous d’un autre temps.

Le Peegasm : La nouvelle tendance à éviter !

Attaque de singe-dildo-arc-en-ciel dans une bibliothèque londonienne