in

L’éjaculation nocturne

Votre conjoint se lève en pleine nuit, court en direction de la salle de bain en manquant subitement de s’affaler par terre car il se prend les pieds dans la couette… Vous êtes alors réveillé(es) par tout ce brouhaha et vous vous demandez bien ce qu’il fabrique. Vous décidez donc de vous lever et là…vous trouvez son caleçon par terre, trempé, une question se pose donc, a-t-il des problèmes d’incontinences urinaires ? Mais non, c’est ce que l’on appelle une éjaculation nocturne et nous allons voir de quoi cela peut venir.

Qu’est-ce qui lui arrive ?

Chez les adolescents ce phénomène est plus courant, dû à la forte production de sperme et de spermatozoïdes. Ces éjaculations ont pour but d’éliminer l’excédent de spermatozoïdes contenu dans les glandes reproductrices masculines. Elle ne peut être contrôlée, c’est un phénomène naturel. Cela se produit souvent pendant la phase de sommeil paradoxal, durant la nuit, la libido s’exprime au travers de rêves (dont on se souvient ou pas) mais il ne s’agit pas forcément d’un rêve érotique, il semblerait que l’excitation naturelle, provoquée par l’érection, conduise vers des rêves roses, par pur effet physiologique. Certains hommes affirment avoir des éjaculations nocturnes sans forcément faire de rêves érotiques.

Ça arrive même aux femmes !

Bien entendu, madame n’aura pas besoin de changer sa culotte en plein milieu de la nuit mais ça peut lui arriver aussi que durant sa phase de sommeil, l’état de relaxation totale produise un orgasme!

Il semble que certaines positions comme celle de dormir sur le ventre, facilitent l’orgasme nocturne… A bon entendeur !

 

 

Ligoté à un arbre, tout nu avec sa maîtresse !

Qu’est ce qu’un bon coup pour eux ?