in

Les ados sont accrocs au porno

Fans take photos and video of adult film actress Ange Venus in Las Vegas

88,7% des garçons et 43,5% des filles entre 13 et 16 ans ont déjà vu des films ou images pour adultes.

Pourquoi une telle différence entre les sexes ? Les garçons construisent leurs fantasmes principalement sur les images, tandis que les filles se basent plus sur des composants sociaux. Plus l’âge avance, plus la fréquence s’équilibre. Ils seraient ainsi 75% des garçons et 73% des filles à en avoir vu plus de 10 fois dans leur vie.

Les parents pas conscients

Pour expliquer ces chiffres élevés, les experts se basent sur le développement d’Internet. Car c’est majoritairement en ligne que les jeunes visionneraient les images à caractère pornographique. Selon une étude menée à l’Université de Zurich, les adolescents passent 66 minutes sur Internet par jour. Dans la tranche des 15-16 ans, le temps en ligne serait même de 96 minutes. Et alors qu’auparavant l’utilisation d’Internet se limitait à l’ordinateur familial, qui trône le plus souvent dans une pièce commune, la multiplication des appareils mobiles connectés, en particulier les téléphones portables, a permis la consommation du porno partout, tout le temps.

«Plus de 40% des parents ne savent pas que leur enfant a déjà visionné des images sexuelles sur Internet, constate Martin Hermida. Ils ne sont souvent pas du tout conscients de cela.»

Dans l’écrasante majorité des cas, l’accès au contenu pornographique se fait de manière consciente et voulue – «les jeunes sont curieux et ont envie de découvrir», résume Lukas Geiser, pédagogue en sexualité.

Faire l’amour sur un plateau TV

Marie et Jean, un couple belge en exhibition !