in ,

Les contes érotiques de Jean de la Fontaine

On est tous passés par la case apprentissage des fables de Jean de La Fontaine… Le corbeau, le renard ou encore le loup n’ont plus de secrets pour nous ! Mais saviez-vous qu’avant de se lancer dans l’écriture de fables, Jean de La Fontaine avait commencé par écrire des contes grivois ?

Paru en trois parties en 1665, 1666 et 1671, son recueil « Contes et nouvelles en vers », inspiré de d’œuvres françaises et italiennes des XVe et XVIe siècles, a pour particularité de parler de sexualité avec raffinement. Son esprit décalé lui a permis de transformer les contes grossiers en œuvres soignées et amusantes.

Grâce à ce recueil, il a connu ses premiers succès. À tel point qu’il fut obligé de les rééditer deux fois dans la même année ! Heureusement pour lui, sa réputation ne fut que grandissante bien que ses écrits soient qualifiés de coquins, grivois ou encore licencieux…

Enfin célèbre, il se dirigera ensuite petit à petit vers l’écriture des fameuses fables.

Parmi les contes écrits par Jean de La Fontaine, vous retrouverez :
– Joconde
– Le cocu battu et content
– Le mari confesseur
– La Gageure des trois commères
– La Fiancée du roi de Garbe
– Le Gascon puni
– La courtisane amoureuse

« Le cocu, battu et content » raconte par exemple l’histoire d’un vieux seigneur qui apprend que sa jeune épouse le trompe avec le serviteur auquel il a donné toute sa confiance. Un conte qui est encore d’actualité !

Alors, si vous êtes en quête de morale libertine, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

CAM4 : Le sondage choc

The Boys Saison 3 aura droit à sa partouze !