in

Les hommes ayant de petits testicules seraient plus avantagés !!

1327200-david-di-michelangelo

Ce qui rend donc l’expression « en avoir une grosse paire » un petit peu dépassée : pour les amoureux de la testostérone, de l’orgueil masculin poussé à l’extrême, les études qui ont été menées à ce sujet vont vous donner de quoi réfléchir et peut-être revoir vos idées !

Car en effet, la taille des testicules aurait un impact assez important sur la façon de faire des hommes dans la vie de tous les jours : si la taille du pénis a uniquement un effet psychologique sur la confiance en eux de ces messieurs, la taille de leurs baloches joue réellement un rôle sur leurs comportements, et ce dans plusieurs cas précis.

Ce sont des études qui ont donné des explications précises sur ces phénomènes : tout d’abord, des scientifiques italiens ont découvert que les hommes bien pourvus au niveau de leurs coucougnettes seraient plus sujets à des problèmes cardiaques, du fait d’une pression artérielle plus importante que la moyenne.

Mais ce n’est pas tout : nos voisins italiens ont également prouvé qu’en avoir une grosse paire ne mène pas forcément à être plus fort ou plus courageux, mais plutôt à une probabilité plus élevée de devenir obèse, de consommer plus de tabac et d’être alcoolique !

Ce joyeux tableau a été dépeint après le suivi de 2800 cobayes du pays des romains, ayant tous des problèmes sexuels, pendant tout de même 7 ans : si l’étude est bien évidemment sérieuse, le fait de suivre des patients ayant des problèmes sexuels tempère un peu les résultats.

Sauf que des américains ont eux aussi enquêté sur le sujet, à savoir les gros testicules : cette fois-ci, les scientifiques ont essayé de prouver la relation entre la taille des valseuses et l’instinct paternel !

Pour cela, ils ont donc analysé les comportements de 70 pères biologiques de 21 à 55 ans, qui étaient encore en couple avec la mère et ayant un enfant entre 1 et 2 ans, tout en se basant sur des travaux plus anciens, qui montraient que les hommes ayant de bas niveaux de testostérone étaient plus paternels et avaient une propension moins forte à divorcer que les autres.

Après avoir posé des questions aux pères sur leur engagement concernant leur enfant (s’en occuper quand il était malade, changer ses couches, le faire manger etc.), il s’est avéré que les hommes ayant de plus petites roupettes obtenaient les meilleurs scores.

Pour étayer leurs résultats, ils ont fait appel à l’Imagerie par Résonance Magnétique, (IRM) : encore une fois, il a été montré que les hommes moins bien pourvus s’émouvaient plus facilement sur la photo de leur enfant.

Donc pour vivre heureux et plus longtemps, mieux vaut en avoir une plus petite paire

Attention, danger : protégez vos testicules de ce poisson !!

Une partouze à laquelle il participe rend sa famille riche !!