in ,

Les jeunes font moins l’amour, et c’est à cause de l’alcool et des jeux vidéo

Une étude américaine explique cette baisse de l’activité sexuelle par une consommation d’alcool moins importante que leurs ainés et par l’attrait du gaming.

En 2018, l’Institut General Social Survey estimait que 23% des 18 à 29 ans américains n’avaient eu aucun rapport sexuel sur cette même année, contre seulement 8% en 2008. Pour expliquer cette tendance, des chercheurs new-yorkais ont décortiqué plusieurs études et leurs observations incriminent l’alcool et les jeux vidéo.

Pour les femmes, la baisse de la consommation d’alcool, qui entraîne un effet désinhibant et dans certains cas une stimulation de l’appétit sexuel, semble s’accompagner d’une baisse du casual sex. Pour les hommes, la consommation d’alcool joue encore une fois une part importante, liée à une augmentation du temps consacré au gaming, à plus forte raison durant la pandémie.

On peut noter aussi l’aspect économique, la crise forçant les jeunes à rester plus longtemps chez leurs parents, voire y retourner, ce qui est plus compliqué pour l’intimité. « Je pense que cela a clairement un impact sur les relations amoureuses que forment les jeunes, parce que ce manque d’indépendance peut être très important », explique le Professeur Simon Forrest, de l’Institute for Health de l’Université de Newcastle, au Royaume-Uni.

Voyons le bon côté des choses, cela leur évite de se retrouver aux urgences à cause de galipettes rocambolesques.

Connaissez-vous le syndrome du vestiaire ?

L’Australie à la recherche du meilleur branleur