in

Les lois les plus incroyables sur la prostitution !

PROSTITUTION_2

Le plus vieux métier du monde a toujours connu des hauts et des bas : un coup c’est la crise qui vient casser le business, un coup c’est la concurrence complètement acharnée qui met un coup aux affaires, ou ce sont les lois du pays qui mettent le métier en danger…

On l’a vu il y a quelques années en France, avec le fameux débat sur le racolage passif, et toute la batterie de lois que cela a pu amener par la suite : le débat étant presque sans fin, il est tombé peu à peu dans l’oubli, même si des lois ont été promulguées à ce propos…

Mais si chez nous la prostitution est un sujet sensible, d’autres ont pris des mesures qui soit l’autorisent dans un cadre juridique, soit l’interdisent carrément, sans possibilité de recours ou d’exception.

Et à trop vouloir faire des règles strictes, et sans prendre en compte l’évolution de la société et des mœurs, on peut arriver à des lois et des règlements qui sortent de la réalité, mais qui nous donnent au moins à sourire…
Et le pire dans tout ça, c’est qu’ils restent en général des années et des années avant d’être enlevés !

La prostitution est donc règlementée différemment selon les pays, et il existe certains cadres qui sortent donc d’une autre galaxie…

Voici donc petit florilège de ces règles qui sortent de l’ordinaire sur le sujet dans certains pays :

  • En Suède, la prostitution est autorisée, mais le client n’a pas le droit de se payer les services tarifés d’une de ces dames qui tapinent !
    En résumé, la prostituée ne commet pas de délit en proposant son corps, mais le client qui veut en profiter, si !
  • En Australie, si vous voulez faire carrière dans la prostitution, vous devez absolument avoir fait des études avant : minimum un diplôme d’études secondaires.
  • Aux États-Unis, dans le Montana plus exactement, une prostituée peut être accusée de « crime contre la famille » !
  • Plus loin dans le temps, dans la Rome antique, la prostitution était autorisée, mais pas l’adultère.
    Les femmes voulant donc tromper leur mari pouvaient se faire recenser comme péripatéticienne, échappant ainsi à des sanctions…
  • En Allemagne, les taxes sur la prostitution, peuvent être très lourdes : pour exemple, un jeune roumain a mis sa virginité en vente pour 12 000€.
    L’État lui en a pris la moitié, soit 6000€ !
  • Aux Pays-Bas, les handicapés peuvent recevoir des allocations jusqu’à 12 fois par an pour avoir accès à des services de prostituées !

 

Trop sexy, elle ne peut pas embarquer dans un avion !!

Soirée Jacquie et Michel ce samedi 10 mai !!