in

Les préférences sexuelles des français selon les régions

La société d’accessoires coquins Soft Paris a réalisé une étude pour connaître les pratiques et préférences sexuelles des français au niveau régional.

Le numéro un de la vente à domicile de produits coquins et de lingerie en Europe, Soft Paris, a mené l’étude auprès de 900 participants venus de la France entière. Démarrons par les plus satisfaits : les grands gagnants sont les habitants du Centre-Val de Loire, et pour cause, ils sont 33% à attribuer la note de 5/5 à leur partenaire sexuel.

Le plus étonnant concerne les Alsaciens puisque 54% des participants admettent avoir été excité à l’idée d’avoir un rapport homosexuel quand bien même ils n’ont jamais testé cette pratique. Leurs voisins les lorrains vont quant à eux faire des jaloux car ils sont les plus nombreux en France (77%) à avoir trouvé le point G de leur partenaire.

Domination, lieux insolites et préliminaires… Que pratiquent les français à l’échelle régionale ?

Les Normands donnent clairement la tendance : 47% d’entre eux avouent préférer être dominés tandis que les habitants de la région PACA fantasment sur la domination (12%) et la soumission (10%).

En Picardie, les habitants sont les plus actifs sexuellement puisqu’ils ont plus de 10 rapports par semaine. Dans l’autre région des Hauts-de-France, le Nord-Pas-de-Calais, une minorité pratique le voyeurisme (4%) et l’exhibitionnisme (6%).

Les habitants du Pays-de-la-Loire ont un attrait particulier pour les préliminaires, 26% d’entre eux ont pour pratique favorite la fellation ou le cunnilingus.

Terminons par l’emblématique Bretagne qui joue la carte de l’originalité : 6% des bretons préfèrent les positions verticales.

Tasé pendant qu’il courait tout nu sous la pluie !

S’écrire des sextos est bon pour son couple !