in , ,

Masturbation : comment éviter le Death Grip Syndrom

Non la masturbation ne rend pas sourd et elle aurait plutôt tendance à être bonne pour la santé, mais il existe toutefois un effet indésirable, le Death Grip Syndrom, qui peut affecter les onanistes compulsifs. Fort heureusement, il est possible de s’en prémunir grâce à quelques conseils.

Se tirer sur la nouille est la source d’une multitude de bienfaits : cela soulage la douleur, prévient la dépression, favorise le sommeil, éloigne certains cancers, booste le système immunitaire, etc. Mais cela peut toutefois avoir un effet indésirable, le détestable Death Grip Syndrom 

À cause de la manière dont vous étranglez votre membre viril pendant la masturbation, celui-ci peut à terme perdre en sensibilité et causer des dysfonctionnement érectiles ainsi qu’une anorgasmie, c’est-à-dire une impossibilité de jouir. Ce syndrome peut toucher près de 60% des masturbateurs les plus impénitents et ruiner votre vie sexuelle.

Pour éviter le Death Grip Syndrom, le remède est simple : desserrez votre étreinte et cessez de vouloir asphyxier votre chauve à col roulé. Faites comme si votre main était un orifice et privilégiez la douceur, notamment en utilisant du lubrifiant.

Des alternatives par centaines

En outre, il existe maintenant une kyrielle de masturbateurs pour hommes, de toutes les tailles et pour tous les goûts. Vous pouvez même en trouver en forme de canette de bière ou vous faire plaisir sur la réplique exacte de l’anus du rappeur Milan Christopher. Vous n’avez que l’embarras du choix et cela ne fera qu’améliorer votre vie sexuelle !

L’été indien des clubs libertins

Tournage Élite : Espionnage au Japon