in

Messieurs, devenez acteur porno au Japon !!

rapportsexuel-800x410

C’est un véritable cri d’alarme que vient de lancer un hardeur japonais Ken Shimizu (qui est apparu dans plus de 7500 films pour votre info) : celui-ci est désolé de voir qu’il n’y a pas assez d’acteurs comme lui au pays du Soleil Levant.

En effet, il estime qu’il n’y a que 70 hardeurs pour 10 000 actrices : forcément, cela est une mauvaise chose pour l’industrie de toujours voir les mêmes hommes dans les films.

Pour rappel, cette industrie pèse quand même plus de 20 milliards de dollars

« Certes ce n’est pas un travail facile mais il doit être fait » admet l’acteur qui reconnaît quand même que c’est moins difficile que de travailler en usine : à tel point qu’il se voit même tourner jusqu’à la fin de ses jours.

En 2006, une nouvelle expression est apparue au Japon, « les hommes herbivores » qui sont venus remplacer les hommes plus virils un peu plus machistes : indifférents au sexe, à la réussite professionnelle, et préférant aller sur internet pour trouver leur plaisir, ces nouveaux mâles auraient un effet négatif sur la production de films X dans le pays.

L’inquiétude est reprise aussi par Tohjiro, un célèbre réalisateur de films X nippons, qui regrette aussi l’arrivée de ces « herbivores » : « Les hommes n’ont plus faim, ils n’ont plus de désir, tout leur arrive tout cuit dans leur assiette ».

Reste qu’imaginer un pays où l’on trouve 10 000 actrices, avouez que cela fait rêver…

Mais il est vrai aussi que dans certaines productions, les actrices peuvent gagner beaucoup d’argent et n’oubliez pas que les vidéos sont censurées pour la plupart d’entre elles, pour se donner une sortie de secours : si elles sont surprises par la famille, elles peuvent toujours prétendre que c’est simulé et qu’il n’y a pas vraiment de pénétration… Ce qui n’est pas vrai bien évidemment.

La solution pourrait cependant être toute trouvée : en effet, le Japon voudrait ouvrir ses frontières aux étrangers pour des questions de démographies, il y aurait peut-être alors une occasion à saisir.

Cependant, il faudra sûrement plus que la motivation de vouloir devenir acteur porno pour obtenir un visa même si vous pouvez toujours rêver : et puis franchement, les actrices japonaises avec leurs tenues d’étudiantes, leurs petites couettes et leurs petits cris ont de quoi vous donner envie de tenter le coup non ?

Position sexuelle du jour : la levrette du macho

Les étudiants doivent être nus lors d’un examen !