in

Messieurs, ne visez plus le « point G » mais plutôt le « CUV » !!

shutterstock-12-bb84c133916-original

Le fameux « point G« , le Saint Graal pour tous les hommes qui veulent satisfaire leurs copines ou leurs coups d’un soir (mais surtout pouvoir se la péter le lendemain avec les copains en leur disant qu’ils ont donné, ils ont donné, ils ont donné…) : mythe ou réalité, chacun pourra aura sa version, car on ne sait pas vraiment, même aujourd’hui, s’il existe et où il se situe.

Car oui, le corps de la femme est une machine complexe, mystérieuse, et qui attise les fantasmes les plus profonds de la part des hommes : sentir que madame se laisse aller, qu’elle se détend et qu’elle prend son pied est une sensation très valorisante pour ces messieurs, qui se sentent alors maîtres de ce qu’ils font…

Sauf que ce fameux « point G«  serait apparemment à oublier ! Et c’est la science qui le dit !

Enfin pas tout à fait, c’est un peu plus compliqué que cela : le point de jouissance chez ses dames ne serait donc pas un endroit précis, mais plutôt une combinaison de plusieurs endroits à stimuler !

Ce sont des chercheurs italiens qui ont fait cette découverte, eux qui sont reconnus pour être les rois de l’amour et du sexe : d’après une étude, il n’existerait donc pas de point G à proprement parler, mais bien une « zone multifonctionnelle aux multiples facettes« , appelée « CUV« , ou la combinaison de « Clitoris, Urètre et paroi Vaginale » !!

Celle-ci permettrait, si elle est correctement stimulée lors de la pénétration, d’atteindre l’orgasme bien plus facilement pour ces dames : le résultat provient de recherches via des techniques d’imagerie médicale, car l’étude voulait au départ sensibiliser les médecins qui avaient à opérer des femmes dans cette zone sensible à être plus prudents et plus précautionneux : « Le vagin est un tissu actif et sexuellement important qui doit être respecté« …

Sans pression, elle fait un cunnilingus à sa copine dans un train…

Il placarde des photos coquines de son ex dans toute la ville !!