in

Miss Bretagne : à peine élue, elle est destituée 2h plus tard

C’est très probablement le mandat de Miss France le plus court qui n’ai jamais été : élue samedi dernier à Saint-Pol-de-Léon, Miss Bretagne a été destituée à peine quelques heures plus tard, pour cause de photos enfreignant le règlement de Miss France.

Eugénie Journée, étudiante âgée de 23 ans en deuxième année de droit à Rennes, a en effet commis l’erreur de réaliser des photos un peu trop « osées » vis-à-vis du règlement, ce qui lui a en valu sa destitution.

Cette dernière avait réalisé des clichés avec un photographe Rennais du nom de Sam dans lesquels elle était en partie dénudée, sans pour autant que l’on y voit ses seins. D’où tout le bruit autour de cet événement. Du coup, c’est une certaine Léa Bizeul (première dauphine) qui représentera Miss France lors du prochain concours.

La patronne du comité de Miss France a par ailleurs témoigné : « Le problème ce n’est pas de savoir si ces photos sont choquantes ou artistiques, c’est l’acte de se dénuder devant un objectif qui est sanctionné » .

Une chose est sûre, si un jour cette recordman de « Miss France de la plus courte durée » est au chômage, nous l’accueillerons à bras ouverts chez Jacquie et Michel !

Cette destitution suscite par ailleurs la polémique dans la mesure où Valérie Bègue avait également réalisé des photos dénudées et n’avait pas pour autant été destituée.

Valérie-Bègue-photo-osée

Soirée Jacquie et Michel ce samedi 10 octobre !!

Hot : elles se dénudent à côté de mecs ivres morts ! (Partie 2)