in

Mode d’emploi : les seins

On ne le cesse de vous le répéter Mesdames et Messieurs, les seins sont une part importante du plaisir chez la femme. Qu’ils soient gros ou petits, 82 % des femmes ressentent plus de désir après une stimulation mammaire ! Cela vaut donc la peine de s’y attarder un peu, non ? Mais attention, il ne s’agit pas simplement de les presser comme des oranges. S’occuper de la poitrine de votre dulcinée peut se révéler bien plus technique ! Voici notre mode d’emploi, vous pourrez ainsi faire jouir votre partenaire juste en s’occupant de ses seins… 😉

Pourquoi s’occuper des seins ?

Si cela ne vous parle pas à première vue, sachez que bien s’occuper des lolos provoquera chez madame une réaction en chaîne. En effet, la libération d’endorphines, d’ocytocines, de prolactines et de testostérones provoquée par un massage des seins entraîne une vague d’excitation sexuelle qui a plusieurs conséquences : une augmentation de la tailles des seins pouvant aller jusqu’à 25% ! Mais cela accélère le flux sanguin vers le clitoris et les zones du vagin.

Pour rappel, si le clitoris est gorgé de sang, il gonfle et la lubrification est accrue permettant une meilleure pénétration. Enfin, ce genre de stimulation a un effet sur le stress et l’anxiété. C’est comme se détendre avec deux balles anti-stress !

Comment stimuler les seins ?

Il y a énormément de possibilités et ce qu’il faut savoir c’est qu’il ne s’agit d’une loi figée dans le marbre. Cela dépend des jours et de l’humeur. Si les baisers et les caresses restent une valeur sûre, les femmes adorent qu’on s’attarde sur leurs mamelons ou qu’on les titille, mordille, pince… Il faut faire preuve de doigté dans le cas du pincement : saisissez le téton avec votre pouce et l’index. Pressez légèrement et maintenez celle-ci. Si votre partenaire réagit de manière positive, vous pouvez augmenter par palier en évitant de transformer le plaisir en douleur.

La pression pousse le sang hors du mamelon et lorsque vous le relâchez celui-ci revient provoquant une sensation intense variant selon la rapidité du relâchement.

Le chaud et le froid !

C’est bien connu selon la température les femmes pointent ! Alors pourquoi ne pas utiliser le facteur thermique pour procurer du plaisir. Il est possible via des glaçons de faire durcir les tétons ou encore de se servir du savon sous une douche chaude pour faire monter la pression sanguine (c’est sur qu’avec du gel douche ça marche moins bien…). Si vous n’avez rien de tout ça sous la main vous pouvez tout simplement les lécher puis souffler sur la salive déposé afin de faire frémir le mamelon !

Les effets sont particulièrement intenses les 5 premières minutes (ils peuvent durer une bonne heure) et même permettre des orgasmes utérins. Alors non, le sein n’est pas à oublier pour donner du plaisir !

Ce qu’il faut savoir sur la pilule du lendemain !

Votre signe astro vous donne le nombre de vos partenaires !