in

Montpellier : des images porno au cinéma Gaumont multiplexe

34-gaumont-montpellier-multiplexe-1

Des ordinateurs sont en libre accès dans le hall du Gaumont multiplexe et une mère de famille est très en colère ! En effet, son enfant a eu accès à de la pornographie.

Son fils est revenu avec un sourire gêné. “J’ai vu une quéquette dans un anus, et une autre tenue par une main…”!

« C’était une scène de sodomie en gros plan »

Avec son garçon de huit ans, cette maman est venue voir pendant les vacances scolaires et en milieu d’après-midi un dessin animé : « Pendant que je faisais la queue pour acheter les billets, mon fils a demandé à aller voir les ordinateurs qui sont en libre accès dans le hall. Il y avait d’autres enfants devant, des petites filles, mon fils était le plus grand. » Quand son garçon lui décrit ce qu’il vient de voir, elle se précipite. Aucun doute : « C’était une scène de sodomie en gros plan. »

Indignée, elle apostrophe une employée : « Elle a rigolé et dit qu’elle allait arrêter l’ordinateur. J’ai demandé à voir un responsable, elle m’a répondu qu’il n’allait pas se déplacer pour ça… » Soucieuse d’épargner son fils, elle est ensuite allée voir son dessin animé, mais reste amère : « Je ne comprends pas qu’ils n’aient pas mis un contrôle parental sur ces ordinateurs, et qu’ils aient réagi comme ça. »

Damien Palomba, le directeur du Gaumont multiplexe, affirme n’avoir « appris que jeudi par la radio l’affaire. Je partage l’émotion et la colère des parents. Je pensais que ces ordinateurs connectés au réseau WiFi Gaumont étaient protégés contre l’accès à des sites à caractère pornographique ». Vérification faite : il suffit de taper le mot “sexe” sur un smartphone relié au réseau WiFi du cinéma… pour constater le contraire.

Nous nous devons de vous rappeler que l’accès à du contenu pornographique est interdit pour les mineurs et qu’il est extrêmement facile d’installer des protections !

Nath cherche le grand méchant loup…

Tori Spelling : l’industrie du porno veut racheter sa sextape