in , , ,

Naître avec 3 pénis, c’est possible !

La diphallie, dénomination médicale décrivant le fait de naître avec deux pénis, est déjà plutôt rare en soi. D’après les études, cette condition ne concernerait, chez l’homme, qu’un cas sur 5 à 6 millions. Eh bien, à ce sujet, la médecine vient d’établir un nouveau record, homologué par le docteur Shakir Saleem Jamali qui documente la naissance d’un bébé pourvu, tenez-vous bien, de trois pénis !

Le recordman malencontreux, âgé de seulement quelques mois, est par ailleurs en bonne santé, et sa particularité ne relèverait, d’après les experts, que du pur hasard statistique. En effet, né en Irak, il n’aurait été exposé à aucune substance nocive pendant la grossesse, et sa famille ne compterait aucune particularité congénitale notable. Toucher un brelan de zob dès l’ouverture, on peut en tout cas dire que l’intéressé est né sous une drôle d’étoile.

Cette satisfaction aurait toutefois été de courte durée, puisque les pénis surnuméraires ont finalement été prélevés après constatation, à la faveur d’une opération chirurgicale. De toutes manières, sur cette improbable triplette, un seul était réellement fonctionnel. Pas de quoi verser une larme. Le record, lui, est intact !

Les femmes regrettent plus leurs coups d’un soir que les hommes

Pourquoi le site Koideneuf est parfait pour passer le confinement ?