in

Non, tirer sur son pénis ne permet pas de l’agrandir !

Comparer la taille de son pénis avec celui des autres sous la douche… un classique ! On sait bien que les hommes sont facilement complexés quand il s’agit de leur petit oiseau.

Pour ceux qui trouvent que leur engin ressemble davantage à un asticot plutôt qu’à la poutre de Bamako, et qui se sont renseignés sur le sujet « comment agrandir son pénis ?« , vous êtes sûrement tombés sur la méthode « Jelqing » ! Elle consiste simplement à tirer sur son pénis lorsque celui-ci est à moitié en érection, en effectuant des pressions allant de la base jusqu’à la pointe. Eh bien, sachez messieurs, qu’il faut arrêter ça tout de suite ! En plus d’être inefficace, cette méthode est aussi dangereuse. Elle peut déclencher la maladie de Lapeyronie qui est associée à une déformation du phallus et qui peut occasionner des douleurs ou une gêne lors de l’érection.

Il existe d’autres manière efficaces mais un peu plus coûteuses afin de remédier au complexe de la petite verge: l’extenseur de pénis et la pénoplastie. Le premier est un procédé mécanique permettant d’allonger l’asperge de quelques centimètres mais pour cela… il faut être patient ! Le second, est une opération de chirurgie intime avec deux options: l’allongement et l’épaississement.

Quand on sait que la taille « normale » de l’ithyphalle est d’environ 9,16 cm au repos pour 13,12 cm en érection et que moins de 2% de la population masculine mondiale a réellement un membre de petite taille… on se dit qu’il n’y a pas vraiment de quoi s’inquiéter !

Le sexe de Jason Derulo retouché par les FX de Cats…

Devenez vegan, vous banderez mieux !