in

On sait enfin pourquoi la nudité est interdite sur Instagram !

teaserbreit

Si vous êtes utilisateur d’Instagram, vous n’êtes pas sans savoir que la nudité y est interdite… À notre plus grand regret chez Jacquie et Michel.

Vous avez sûrement déjà vu des photos de femmes sexy mais jamais un seul téton (souvent cachés par des bouts de scotch ou autre), jamais une seule partie intime

Et bien on vient tout juste de découvrir pourquoi… Et contrairement à ce que vous pourriez penser : non, ce n’est pas à cause de Facebook qui a racheté l’application en 2012. Bien que Facebook possède désormais le réseau social, Instagram possède toujours sa propre indépendance en termes de politique de contenu. Du coup, même avant ce rachat, la nudité y était interdite.

Non, tout ça c’est la faute d’Apple. Oui, vous avez bien lu, Apple ! Comment l’expliquer ? C’est simple, et ce n’est autre que Kevin Systrom, PDG d’Instagram qui l’a expliqué récemment lors d’une interview.

Interrogé quant à la censure relative à la campagne #freethenipple (qui cherche à faire pression sur Facebook et Instagram pour autoriser les photos de seins), il a clairement pointé du doigt le géant Américain Apple.

L’entreprise – élue comme la plus influente du monde il y a quelques jours à peine – pose en effet des conditions très spécifiques pour qu’une application figure dans son App Store et qu’elle y soit bien référencée (et donc qu’elle dispose d’une bonne visibilité). Dans le cas où Instagram autoriserait la nudité, l’application serait automatiquement classée dans la catégorie des applications nécessitant d’être majeur(e). Du coup, si tel était le cas, Instagram passerait à côté d’une audience énorme (beaucoup de jeunes utilisant l’application).

tl;dr : c’est la faute d’Apple 🙂

D’ailleurs, si ce n’est déjà fait, il n’est jamais trop tard pour nous suivre sur Instagram où l’on y poste de jolies photos (dont certaines exclusivités de tournages !) 🙂

10 positions sexuelles à essayer en voiture !

Des barmaids comme on aimerait en voir plus souvent ! (Partie 3)