in

L’orgasme par les seins

Toutes les femmes ne sont pas forcément sensibles à la simulation des seins, mais quand elles le sont, la poitrine peut vraiment être une source de plaisir.

Pendant les préliminaires, les tétons de votre chère et tendre durciront, les seins gonflent et deviennent alors extrêmement sensibles. N’ hésitez pas à la faire languir en faisant monter la température avant de passer à l’étape du pelotage !

Touchez ses hanches, l’intérieur de ses cuisses, ses fesses, embrassez-la, et ensuite, une fois qu’elle est au summum de l’excitation il est alors temps de vous occuper de ses mamelons. Comme pour un orgasme clitoridien, la stimulation des seins active le cortex dans le cerveau. Elle prendra donc autant de plaisir que si elle avait un orgasme vaginal. Pas mal non ?

Et le top dans tout ça, c’est qu’avec toutes les zones érogènes qu’elle possède, elle pourra facilement cumuler les orgasmes ! Ne les laissez donc pas de côté et occupez-vous d’eux !

Envie d’essayer le candaulisme ?

Préparer son plan à plusieurs !