in , ,

Orgie post-confinement, on s’éclate à Philadelphie !

Fin mai, les quartiers sud de Philadelphie ont vu éclore une trentaine d’affiches transmettant une annonce pour le moins intrigante. Point de cours de piano ou de quête de baby-sitter, mais une orgie « pan-philadelphienne post-pandémie », avec contact en bas-de-page. En gros, une grosse partouze de déconfinement, thématique Avengers qui plus est.

Initiée sur le ton de la blague par Alyssa et Bob, un jeune couple local, la proposition a pris tant d’ampleur que les voilà bien obligés d’assumer, plus curieux que réellement déçus, expliquent-ils aux New York Post. Plus de 80 mails de réponse ! La bamboche est sur les rails. Malheureusement, prolongation de l’épidémie oblige, voilà les organisateurs sont contraints de repousser jour-J, ce qui devrait leur laisser le temps de préparer la location. Eh oui, les amoureux insatiables avait prévu de jouer au Twister dans leur appartement, mais il faut être réaliste ; même très serrés, à 80 dans un deux pièces, on outrepasse très largement les nouvelles normes de civisme distancié, voire de sécurité élémentaire. Qu’à cela ne tienne. Autant voir grand !

Si le concept venait à faire des émules dans nos contrées (on n’en doute pas), il convient d’appeler à la plus grande prudence quant à la tenue d’un tel événement. La menace virale n’étant pas tout à fait derrière nous, il serait inconscient de se précipiter. Attendons l’été. Prudence est mère de sûreté, patience est mère de pluralité…

Pourquoi des tentacules dans le hentai ?

En savoir plus sur l’orgasme féminin