in

Partir en vacances avec son ex est plus courant qu’on ne pourrait le penser !!

holiday

A l’heure des grandes vacances d’été (même si on approche plus de la fin que du début), l’heure est encore aux réservations pour des séjours dans des lieux que l’on n’a pas forcément l’habitude de voir ou de fréquenter : si certains se plaisent à redécouvrir les charmes de notre bon vieil Hexagone, d’autres préfèrent partir plus loin, à la recherche de nouveaux paysages ou perspectives…

Si les destinations sont souvent choisies par la profondeur de votre porte-feuille, elles sont aussi décidées à deux ou plus, notamment lorsque l’on est en couple : un petit voyage en amoureux est toujours un bon moyen de se retrouver dans un cadre décalé et forcément original, et ainsi renforcer les liens entre les deux tourtereaux !

Seulement, il arrive parfois que l’un des deux jette l’éponge à quelques jours/semaines du fameux voyage : les réservations étant souvent prises sur des sites moins chers, les annulations coûtent bien évidemment plus cher que le voyage lui-même, sans parler des congés pris exprès pour partir avec son ou sa désormais ex-partenaire !

Alors que faire dans ces cas-là ? Tout envoyer en l’air, et ne pas partir honorer les réservations prévues ? Ou y aller, même s’il y a de l’eau dans le gaz dans le couple ?

Et bien certains choisissent la deuxième solution !!
A savoir partir avec leur ex, même s’ils viennent de se séparer officiellement, afin de ne pas gâcher l’argent ou les congés pris quelques semaines auparavant…

C’est le site de réservations Lastminute.com qui nous délivre ces infos un peu cocasses, en ayant demandé à 5000 adultes de 5 nationalités différentes (Allemagne, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie) s’il s’étaient déjà retrouvés dans cette position un peu inconfortable.
Et il en ressort que 23% d’entre eux ont répondu par la positive : les plus pragmatiques étant les britanniques, avec 39% étant déjà partis en vacances avec leur ex.

Suivent ensuite les italiens (24%), les espagnols (21%), les allemands (16%) et les français (15%).

Si les personnes ayant répondu à la question jouent plutôt franc-jeu en se séparant officiellement, d’autres préfèrent attendre la fin des vacances pour en finir avec leur partenaire, uniquement pour éviter les annulations de dernière minute !
Les champions restent encore les britanniques, avec 38% d’entre eux qui ont avoué avoir déjà eu recours à ce stratagème !

Troisième possibilité pour ces couples qui battent de l’aile et qui veulent arrêter leur relation, c’est de le faire directement sur place !
Sauf que cette fois-ci, ce sont les français (mieux vaut ne pas faire les fiers), mais surtout les françaises qui sont les meilleures à ce petit jeu, avec 13% des sondés qui ont avoué l’avoir déjà fait au moins une fois…

Enfin, une dernière chose frappe les esprits dans cette étude : qui, des 5 nationalités, est le plus souvent parti avec son ex en vacances pendant que la nouvelle personne « régulière » attendait à la maison ?
Encore une fois, le drapeau bleu-blanc-rouge ressort en tête dans le sondage, avec 14% des interrogés qui ont joué le double jeu au moins une fois…

Game of Phones : quand les scènes de sexe sont interrompues !

Emilie – Photos de son tournage !!