in

Pas de porno en Corée du Nord

La chanteuse Hyon Song-wol, ex-petite amie de Kim Jong-un, a été fusillée pour avoir enfreint la loi sur la pornographie. Elle aurait soit disant filmé ses ébats, ce qui est interdit dans la dictature coréenne. Mais voilà, cette « sextape » n’est pas du tout du niveau d’une vidéo Jacquie et Michel, on y voit juste trois femmes danser épaules dénudées et robes fendues…

La chanteuse et les onze artistes ont été exécutés devant les membres de leur famille, condamnés pour avoir enfreint la loi contre la pornographie. L’ensemble des proches des victimes ont eux été expédiés dans des camps de prisonniers conformément au principe de « culpabilité par association ». Une histoire qui fait froid dans le dos…

Laure – Interview

Une orgie gourmande…