in

Pénétration, plus envie d’en sortir…

2936-toilette-intime-gestes-regles-sante-reunion-974

Le site du magazine Marie Claire a réalisé une enquête pour le moins surprenante mais au final passionnante, et pour cause : sous le titre « Pénétration, que ressentent-ils quand ils sont en nous ?», les journalistes ont tenté d’apporter une réponse à cette question dont, finalement, personne ne parle réellement.

Si, comme ils l’expliquent, beaucoup de personnes se sont montrées réticentes à répondre à ce type de question, à la fois complexe, compliquée et personnelle, celles qui ont accepté ont apporté des réponses tout à fait intéressantes.

On va rapidement passer sur le côté chaleur, douceur, humidité, qui reste une évidence pour retenir quelques formules parfois choc : « Il y a des vagins agressifs, d’autres enfantins… Certains où l’on flotte et on ne sent rien. Il y en a qui vibrent, qui enserrent, qui éjaculent… », confiait un intervenant.

Un autre affirme que  « On ne sent pas le fond, juste des bords » ou encore «Il y a les parfums, les odeurs. C’est difficile d’isoler la sensation de pénétration de tout ce qui l’entoure. C’est global.»

Autre réaction : « Contrairement à la sodomie, où ce qui est vertigineux c’est l’idée de pouvoir toujours aller plus loin, au fond d’un vagin, on a la sensation d’être dans une gaine. »

Plus poétique, il y a cet homme qui voit la pénétration comme un plongée en apnée, il « entre dans un univers liquide qui t’aspire comme un aimant ».

Il y aussi l’amoureux fou qui nous dit clairement « Avec ma fiancée, je repère le moment où elle va jouir et je peux, en me calant sur ses contractions, jouir à l’unisson. Ces moments-là, c’est de la téléportation. » : la symbiose, c’est quand même le meilleur dans les rapports sexuels.

Enfin, ce qu’affirme la majorité de ces hommes, même si l’enquête n’a pas forcément valeur de sondage scientifique, c’est qu’aucun d’entre eux n’a envie de sortir après : « Je suis toujours bien là, je n’ai pas envie d’en sortir… Ce qui est jouissif avec celle qu’on aime, c’est jouir en elle, rester et s’endormir… »

Mais il reconnaît qu’un simple mouvement et la séparation sera immédiate.

Une belle enquête à lire en intégralité sur marieclaire.fr

Et vous messieurs, vous ressentez quoi quand vous pénétrez votre « amoureuse » ?

SEXY – Une étudiante met le feu à une université catholique avec un strip-tease !!

PHOTOS – Elle vend des selfies sexy d’elle sur Ebay !!