in , , , ,

Pénis bloqué lors d’un coït : mythe ou réalité ?

Les légendes sexuelles sont nombreuses et très variées… De la masturbation qui rend sourd, au gland de lait en passant par le fameux vagina dentata, ces bobards ont souvent pour but de dissuader les adolescents les plus naïfs de se livrer à des sessions d’onanisme trop régulières…

Pourtant voilà une légende urbaine qui a la peau dure et refait surface régulièrement : le pénis bloqué dans le vagin qui nécessite l’intervention des services de secours…

Imaginez-vous lors d’un moment de plaisir intense, vous êtes sur le point de laisser parler la nature et votre partenaire sent poindre l’extase, mais au moment fatidique votre engin se bloque… Le périnée de madame vient d’emprisonner votre verge et vous ne pouvez plus vous retirer. Vous n’avez donc plus le choix, il faut faire intervenir des professionnels pour vous sortir de là et vous libérer…

Mais cette situation peut-elle vraiment se produire ?

Cette légende trouve son origine dans la préconisation des médecins à propos de la baise aquatique. Ces derniers assurent que faire l’amour dans l’eau peut provoquer un effet ventouse et bloquer les deux amants dans une position très inconfortable. L’exagération de cette mise en garde a poussé certaines personnes à croire qu’il était réellement possible de rester coincer ainsi hors de l’eau.

Malgré tout, ce mythe comporte une part de vérité. Il est en effet possible de rester temporairement bloqué dans le vagin de sa partenaire à la suite d’un orgasme intense ou d’une douleur soudaine. La contraction des muscles du périnée bloque le mouvement du pénis et ce dernier ne peut plus se retirer. Mais cette situation très rare, n’entraînera jamais l’intervention des urgences… Il suffit d’attendre quelques minutes pour que la nature fasse son travail et que la montée de vigueur de monsieur se dissipe. Il suffit ensuite aux deux partenaires de se séparer avec douceur… 

Comment pimper votre engin ?