in ,

Petite bite mais bête de sexe ! Ces positions qui maximisent le plaisir….

Rassurez-vous, nous le savons parfaitement. Tous les fans de Jacquie et Michel sont pourvus de pénis colossaux. Toutefois, nous connaissons tous quelqu’un (généralement le cousin d’une amie du frère d’un collègue de travail) qui, muni d’un phallus aux proportions modestes, se demande comment faire pour emmener une dame au Nirvana avec sa pine de serin. Voici donc quelques conseils (à lui transmettre, bien entendu).

Déjà, l’essentiel des zones érogènes vaginales d’une femme se trouve dans les quatre premiers centimètres après l’entrée. Donc à moins d’être monté comme un pin’s, avoir une petite bite n’a rien d’alarmant. Par ailleurs, en fonction de l’angle d’introduction, certaines positions autorisent une pénétration plus profonde pour une même longueur de zob, ce qui permet d’aller titiller les profondeurs du vagin, même avec une queue de liliputien : la levrette, évidemment, mais aussi l’Andromaque, où madame chevauche monsieur.

Mais la véritable position du plaisir quand on boxe dans la catégorie « coquillette », c’est incontestablement le 69. C’est vrai, pourquoi s’attaquer au dessert avec la « petite » cuillère, quand on peut directement le dévorer avec la bouche et les doigts ? La dextérité naturelle de ces parties du corps ravira clitoridiennes et vaginales…

En plus, le véritable luxe des hommes aux proportions les plus courtes, c’est quand même de pouvoir se la faire gober toute entière…

Les avantages du préservatif féminin !

Quels sont les fantasmes des infidèles ?