in

Piratage de sextoys connectés

FlexiFLESH est un malware peu commun car il est capable de pirater vos jouets coquins. Il a été créé spécialement pour pirater les sextoys connectés et notamment pour mettre en évidence leurs multiples fragilités.

Dans un monde de plus en plus connecté, nous sommes aujourd’hui capable de communiquer partout et tout le temps. Même nos ampoules communiquent avec nos smartphones et tablettes. Il en va de même pour nos jouets coquins. En effet,  après des investissements massifs, les spécialistes du secteur ont équipé les vibromasseurs d’un module de communication. Ainsi, les utilisateurs sont capables de gérer leurs sextoys via leur smartphone et même d’accéder à des informations et statistiques.

Toutefois, tout n’est pas parfait et le marché des vibromasseurs connaît d’importantes déficiences notamment en terme de sécurité.

FlexiSPY suit la tendance d’un monde ultra connecté et lance un nouvel outil pour pirater les sextoys connectés. Cette interface est compatible avec la majorité des produits du secteur et plus précisément ceux commercialisés par Lovesense ou bien We-Wibe.

Cette innovation permet ainsi à son éditeur de prendre l’absolu contrôle sur le produit ciblé. Par conséquent, il est tout à fait possible d’allumer à distance un vibromasseur et de modifier l’intensité des vibrations de ce dernier.

 

Alors, qui prendra le contrôle sur votre vie sexuelle ?

Commentaires

Loading…

Commentaires

commentaires

Gros plan : la nouvelle bombe de chez Jacquie et Michel !

Vos photos du matin du 11 juin 2018 !