in

Pour des chercheurs, Facebook propage la syphilis !!

facebook-blamed-for-rise-of-syphilis-in-uk-9fe1de11aa

Ou du moins a participé à la propagation de cette maladie sexuelle bien connue, et passée dans le langage populaire depuis un moment déjà : direction la Grande-Bretagne, et notamment le nord-est de l’Angleterre pour être plus précis.

Dans cette région pas forcément très riche du pays, où l’industrie a évidemment une place importante, Internet et les réseaux sociaux notamment ont connu un développement très important : la jeunesse, ne trouvant pas de travail, passe donc le plus clair de son temps sur ces pages web, à la recherche de quelques liens sociaux…

Et ça, Peter Kelly, qui dirige les services de santé publique du Tesside, l’a remarqué, et a fait une découverte insolite, qui a de quoi donner la chair de poule : la syphilis, MST qui se propage par voie sexuelle via une bactérie, et qui entraîne des infections et des lésions au niveau de la peau et des muqueuses, aurait un lien avec le grand « F » blanc sur fond bleu !

La maladie est, et c’est assez incroyable, encore très présente dans les pays dits « développés », à tel point que Peter a fait un lien avec les réseaux sociaux, en expliquant que Facebook, le géant des réseaux sociaux mondiaux, aurait une responsabilité dans la propagation de la syphilis dans cette partie de l’Angleterre !

En effet, après avoir vu énormément de patients atteints de cette infection, il aurait constaté que beaucoup d’entre-eux auraient eu des relations sexuelles sans lendemain, après avoir rencontré leur amant(e) sur… Facebook !

Ce à quoi a répondu la société de manière très simple et concise : « Facebook n’est pas plus responsable des MST que les journaux des problèmes de la vue. »

Et de rendre les gens plus bêtes si ?

Sexe, argent et pouvoir : les conséquences de la réussite professionnelle !!

Danielle Houghton, la serveuse qui rend dingue les Etats-Unis !!