in ,

Le secret d’une bonne fessée

Le débat sur la fessée étant plus brûlant que le postérieur d’une débutante sur Jacquie & Michel TV, il va de soi que nous n’aborderons la fessée que dans sa dimension érotique entre adultes consentants, pas du recadrage disciplinaire tendance « valeurs traditionnelles » destinés aux enfants pas sages.

Si infliger une fessée est à la portée de tous, prodiguer une bonne fessée, à la fois sexy et cinglante, sans recevoir en retour une injonction d’éloignement, c’est, si vous me permettez l’expression, une toute autre paire de manches.

La premier paramètre, on l’a déjà dit, c’est le consentement : bien s’assurer que sa moitié, homme ou femme (car la pratique n’est réservée qu’à madame), est disposée à se faire claquer le derrière. Ne pas hésitez à le verbaliser clairement, même pendant l’acte, d’un élégant « Tu aimes ça, les fessées ? ». L’avantage de ce genre de conversations, c’est qu’en cas de réponse positive, elles projettent immédiatement les participants dans un jeu de rôle coquin, où l’un demande, dirige, et l’autre prodigue.

L’autre point essentiel, c’est le geste, et derrière l’intention. Traditionnellement, le principe de la fessée érotique, c’est de saisir la chair, de la cingler. Aussi, le bruit est bien plus primordial que la douleur. Il n’y a rien de pire qu’une claque qui s’écrase mollement en laissant malgré tout une douleur persistante. L’astuce, c’est le « lift ». Oublier le geste d’avant en arrière qui, s’il n’est pas prodigué avec une grande précision, tombe à plat une fois sur deux. Préférez le geste de bas en haut qui, après avoir frôler le haut de la cuisse, vient flatter la fesse dans un « Clac ! » sonore, sans la meurtrir.

Différents accessoires (lanière, paddle) permettent en outre de décupler ce claquement, augmentant son côté spectaculaire. Libre à chacun d’essayer mais, vitesse angulaire oblige, ils augmentent aussi mathématiquement la douleur ressentie. À réserver aux initiés, donc.

Des préservatifs argentins dont on ne peut ouvrir la boîte qu’à deux !

Ces 6 idées sur le sexe et qui sont… fausses !