in , ,

Pourquoi envoie-t-on des sextos ?

L’art du sexting, à savoir envoyer des messages coquins à son partenaire, s’est passablement démocratisé dans les relations de couples. À tel point qu’il convient de se demander pourquoi, au fond, est-ce que tant de gens s’envoient des sextos. Et la raison, ou plutôt les raisons ne sont pas aussi évidentes qu’elle le paraissent, comme l’explique une récente étude sur le sujet, réalisée par le département des Sciences Psychologiques de la Texas Tech University.

La première motivation pour s’envoyer des SMS sexy est évidemment d’initier une relation sexuelle à distance, avant de passer à l’acte lors des retrouvailles ; une sorte de préliminaire virtuel, histoire de s’échauffer. La seconde motivation du sexto n’est toutefois pas aussi explicite, puisqu’il s’agit de se rassurer quant à sa relation amoureuse et son pouvoir de séduction resté intact : « Si elle me répond, c’est qu’elle m’aime. » Enfin, la troisième raison invoquée par le panel de 160 anonymes sondés, regroupant des hommes comme des femmes, de tous âges, est un petit peu plus vicieuse. Indépendamment de son sexe ou de son âge, on s’enverrait des cochonneries comme une faveur, dans l’espoir que cette faveur soit retournée d’une manière non-sexuelle (un dîner, une sortie, l’autorisation pour une soirée bière-foot avec les copains, etc.). La négociation par le cul, en quelque sorte.

Plus étonnamment encore, la répartition de ces trois raisons dans nos comportements sexuels numériques est relativement équivalente entre chacune ; un tiers / un tiers / un tiers. L’étude avance ainsi la preuve que la sexualité humaine est parfois moins un but qu’un langage, un mode d’expression.

3,5 millions de dollars pour un donjon BDSM en plein cœur de Sydney !

Les meilleures positions pour une bonne branlette ?