in

Pourquoi les hardeurs américains sont-ils circoncis ?

Si vous avez la joie tout à fait injustifiée de disposer d’un prépuce, vous vous êtes forcément fait cette réflexion en matant un bon gros boulard made in US : c’est marrant, le zgueg de l’acteur n’est pas comme le mien

Outre la différence de mensurations, propre à la pratique du seul métier où la taille de la verge a une importance (ne complexez donc pas, il n’y a absolument aucun autre domaine où ça a une quelconque utilité), le zizi américain est généralement différent, puisqu’il est circoncis. Or, si la circoncision relève d’une pratique confessionnelle dans le cadre de l’Islam et du Judaïsme, elle ne fait pas partie des prérogatives du protestantisme, religion majoritaire aux Etats-Unis. Pourtant, 75 % des américains déclarent avoir perdu le capuchon de leur stylo. Mais pourquoi donc ?

Cela provient, à l’origine, des travaux du docteur Lewis Sayre en 1870, qui pensait que l’irritation génitale pouvait provoquer la démence (se gratter les couilles est donc thérapeutique). Bien que ses recherches sur la circoncision n’aient révélé aucun lien probant de causalité, son idée a fait du chemin dans la société de l’époque, laissant supposer que cette opération pouvait soigner le cancer, la blennorragie, ou encore la masturbation (oui, oui…).

Au début du siècle dernier, l’intérêt grandissant des américains pour l’hygiène a continué d’encourager la circoncision. C’est en outre devenu une marque de distinction sociale des classes moyennes et élevées par rapport aux classes pauvres et aux migrants d’alors, jugés moins propres.

Enfin, les travaux médicaux sur la légère prévalence des MST chez les hommes non-circoncis ont fini d’asseoir cette pratique comme une norme. C’est pourquoi, aujourd’hui, vous voyez du gonzo américain parfum « banane pelée » plutôt que « saucisse de Morteau ».

Voilà, vous savez tout.

Ce sport qui donne envie de sexe aux femmes !

5 positions pour lui donner un orgasme à coup sûr !