in , , ,

Pourquoi vous n’osez pas le cunni ?

Certains diront qu’ils ont la flemme alors que d’autres osent se torturer les méninges afin de trouver une excuse plus ou moins potable. De manière générale, il vaut mieux pratiquer le sexe oral sur une vulve propre sauf si vous êtes adepte de foufounes bien puantes… Mais bien que lavées, cela reste tout de même désagréable pour certains. Quelles sont leurs explications ?

Certains assimilent la chatte de leur partenaire à un urinoir. Eh oui, tout le monde a le droit de faire ses besoins ! Mais pour ces personnes-là, il est inconcevable de lécher un nid à microbes ! Bah alors, on aurait peur d’attraper une maladie ?

Certains fainéants s’accordent à dire qu’ils souffrent de crampes à la langue et de blocages de la mâchoire quand le cunni dure un peu trop longtemps. Il faut dire que les différentes remarques de la partenaire en question, du genre « Tu piques ! » ou encore « Fais comme-ci… non plutôt comme ça ! » ne sont pas tellement encourageantes ! Alors quand on n’est déjà pas motivé pour s’y filer, la fois d’après on réfléchit forcément à deux fois avant d’y aller !

Bien entendu, ces excuses sont aussi présentes lorsqu’il s’agit de réaliser une fellation. Heureusement, les réticents ne représentent pas la majorité de la population (ouf !). Il existe des hommes et des femmes qui prennent beaucoup de plaisir à réaliser de petites gâteries à leurs partenaires, pour le plus grand plaisir de ceux-ci !

Pourquoi faut-il boire du Powerade avant une fellation ?

Le pare-chocs pour pénis qui réduit la profondeur de pénétration…