in , , , , ,

Pourra-t-on un jour recevoir du sperme par la poste ?

Du sperme par la poste, quelle drôle d’idée ? C’est pourtant l’expérience très sérieuse qu’ont mené les chercheurs japonais de l’Université de Yamanashi, pour investiguer de nouveaux moyens d’acheminer du foutre de par le monde. C’est ainsi qu’après avoir voyagé sur plus de deux cents kilomètres, lyophilisé sur une carte postale, un échantillon de sperme de souris put être récupéré et administré à une femelle qui a finalement engendré une portée de souriceaux en parfaite santé.

Outre le prétexte scientifique d’envoyer d’indicibles courriers à autrui, il faut bien reconnaître qu’expédier de la semence d’une région à l’autre tient de la gageure. Transporté dans d’encombrants flacons de verre particulièrement fragiles, dans des compartiments nécessairement réfrigérés, le sperme au format « esquimau glacé » pose d’invariables problèmes logistiques. Alors que sur un buvard, ça part comme une lettre à la poste !

C’est d’ailleurs tout l’intérêt de l’expérience selon Daiyu Ito, qui pilotait les opérations : user de cartes postales était l’idée « la plus facile et la moins chère comparée à toutes les autres envisagées ». Un test grandeur nature aux résultats concluants, qui pourrait intéresser les banques du sperme. En effet, les donneurs pourraient envoyer leur contribution directement couchée sur papier, et en prime, ils n’auraient même pas à lécher le timbre…

 

13 façons de répondre au sempiternel « coucou ça va » sur Tinder

8 endroits à visiter pour des vacances caliente