in

Quand 700,000 préservatifs disparaissent dans la nature !

condoms

Enfin pas tout à fait, car si on est certains que ceux-ci se sont fait la malle, il est encore plus sûr que ce ne sont pas d’eux-mêmes qu’ils ont décidé de prendre la poudre d’escampette, mais plutôt par le biais de voleurs bien organisés !

En effet, une société produisant des préservatifs, Sagami caoutchouc, a ses locaux en Malaisie, et exporte donc régulièrement de grosses quantités de ces petits morceaux de latex, surtout dans la façade asiatique : un convoi (ou plutôt un container) devait donc être envoyé en direction du Japon, avec à son bord pas moins de 700 000 préservatifs.

Sauf qu’il y a eu un petit souci à l’arrivée : les personnes chargées d’ouvrir l’énorme caisse de métal se sont retrouvées bien bêtes, car il n’y avait plus rien à l’intérieur ! Avec les serrures changées également !

Surtout que mine de rien, il y avait un sacré paquet d’argent qui s’était envolé dans la nature : 1,5 million de dollars si on en croit le patron de la société, du moins si les capotes sont vendues à la pièce !

Car le procédé de fabrication est assez révolutionnaire, et connaît une différence importante par rapport aux autres préservatifs du marché : le latex est 14% moins épais, et procure donc de meilleures sensations (toujours si l’on croit le boss de l’entreprise) !!

Mais bon, ils ont beau être innovant, il n’empêche pas moins que ceux-ci ont bel et bien disparus entre la Malaisie et le Japon : la police est sur le coup, d’autant plus aidée par un mouchard utilisé lors de la fermeture des portes, qui est capable de voir si les portes s’ouvrent avant l’arrivée, où est quand.

Elle offre ses seins pour financer sa lune de miel

Jacquie et Michel vous invitent à Nantes !