in

Quand « Cinquante nuances de Grey » booste les ventes de sextoys !!

Fifty-Shades-Of-Grey

Après avoir été un best-seller érotique, vendu à plus de 100 millions d’exemplaires, « 50 nuances de Grey » est devenu un film. D’ailleurs, vous faites peut-être partie des millions de gens qui l’ont déjà vu.

Mais faites-vous aussi partie de ceux qui ont découvert l’utilisation de sextoys grâce à ce film ?

En effet, d’après la responsable d’une chaîne de sexshops new-yorkais, « le film a été le plus grand phénomène culturel pour les jouets sexuels… » Rien que ça.

Et du coup, elle a ajouté pas moins de 20 nouveaux produits spécialement estampillés « Cinquante nuances », et qui se sont vendus comme des petits pains, uniquement grâce à la diffusion des bandes annonces du film.

Déjà, lors de la sortie du livre en 2012, ses sexshops avaient vu les ventes de gadgets progresser de plus de 40% à Manhattan.

Entre le vibromasseur « lapin radin » et la « balle vibrante », les nouveaux adeptes ont découvert les cravaches et les menottes, objets qu’ils n’auraient sans doute jamais testé avant, les trouvant pour certains beaucoup trop extrêmes.

Et puis un livre coquin plus tard, tout le monde y va de son petit coup sur les fesses et des mains attachées.

Plus surprenant, le bondage, autrefois réservé à quelques initiés, est devenu une pratique appréciée et commentée par des millions de personnes.

Plus près de chez nous, en Haute-Savoie, dans l’Erotik market de la charmante localité d’Epagny, on a succombé à  la mode avec un présentoir spécifique « Fifty Shades of Grey ».

Le journal local, le Dauphiné libéré, nous explique que l’on trouve désormais sous cette appellation, des lubrifiants, plug anal, huile de massage, petit anneau vibrant, pinces à sein, crème apaisante avant fessée, menottes, fouet et sans parler du must, le vibromasseur à distance avec télécommande.

Attendons maintenant la sortie en film des deux autres épisodes de cette trilogie pour voir quel sera l’impact final sur la consommation, quand on sait que le marché de l’érotisme ne touche que 5% à 10% des consommateurs.

Et vous, quel est votre sextoy préféré ?

Une espèce marine menacée à cause du… Viagra !!

Le sexe, c’est définitivement la santé !!