in

Quand l’armée américaine dépense sans compter pour du… Viagra !!

2013-03-att-679215-0

Et oui, la plus grande armée du monde, celle qui a été de toutes les grandes guerres et qui fait toujours planer la menace de débarquer lorsqu’un conflit s’envenime, n’est pas uniquement un rouleau-compresseur qui fait peur à pas mal de pays.

En effet, même s’ils ne sont plus aussi présents qu’il y a quelques années sur des zones dites sensibles, voire ayant même réduit considérablement leurs actions dans les points chauds, les américains surveillent tout de même ce qu’il se passe dans le monde, surtout depuis les événements récents, que ce soit en Ukraine ou au Moyen-Orient.

Mais ils sont également confrontés, et ce depuis leur participation aux grands conflits internationaux, à un autre problème, celui du retour de leurs soldats, qui sont marqués physiquement et psychologiquement par les situations qu’ils ont pu vivre sur place : le syndrome post-traumatique fait souvent des ravages parmi les anciens militaires américains.

Surtout que les symptômes diffèrent souvent selon les hommes et selon l’accompagnement psychologique qu’ils ont pu recevoir : cela part de cauchemars récurrents, à des crises de paranoïa qui peuvent conduire à des massacres.

Et puis il y a un effet un peu moins connu, mais tout aussi pesant pour ces anciens soldats, qui fait partie intégrante de leur retour à la réalité du quotidien : leur vie sexuelle.

Réduite à quasiment néant selon les pays où ils sont intervenus, même si certains trouvent toujours de quoi se soulager, retrouver un désir et une érection est parfois (souvent) mission impossible pour eux : c’est pour cela que l’armée a décidé d’agir, et de façon assez insolite.

Et pour cela, elle a donc dépensé plus de 294 millions de dollars (soit le prix d’achat de 4 avions de chasse) en… Viagra !!

Le sexe, c’est définitivement la santé !!

VIDÉO – Comment les femmes réagissent au sextos les plus explicites ?