in

Quand le porno fait démissionner une ministre…

 Image-7

Ce n’est pas une reconversion comme on peut le voir avec Rick Angel, mais l’histoire a de quoi faire sourire !

Retournons un peu en arrière : en 2009, La Ministre de l’Intérieur britannique, Jaqui Smith (comme quoi ça ne s’invente pas !), a été contrainte de démissionner après la découverte de notes de frais assez stupéfiantes !

Pour commencer, elle avait fait facturer et ainsi payer par le Parlement divers meubles et objets personnels, mais aussi fait passer sa résidence principale pour sa résidence secondaire, pour éviter certains frais et impôts…

Mais le plus drôle et culotté dans cette histoire reste tout de même le fait que cette Ministre avait vu se faire rembourser deux films pornos, loués par son mari ! Son mari qui était à l’époque son assistant parlementaire…

Cette affaire a fait bien évidemment les choux gras de la presse britannique, friande comme personne de ce genre d’histoires, et on a vu paraître des Unes de journaux à l’image des réputations sulfureuses de ces journaux :

« Le parti travailliste porno », ou encore « des excuses XXX » ont été les réactions des quotidiens anglais, qui ne laissent rien passer de ce genre d’affaire !

Mais ce scandale n’est pas le plus important des dernières décennies : les personnalités politiques anglaises ont elles aussi des problèmes avec le sexe et le pouvoir, avec une longue tradition dans ce sens-là…

Pour ceux qui parlent anglais :

original.13304.demi

original.13303.demi

Une fellation à celui qui fera la plus belle construction en Lego !

Les gros bonnets font leur championnat !