in , ,

Quand manger des cheveux vous excite sexuellement…

Aujourd’hui encore on va vous parler d’une paraphilie, mais cette fois il s’agit d’une pratique très nébuleuse qui consiste à ingérer des poils ou des cheveux pour ressentir de l’excitation sexuelle…  

Pour être plus exact, cette déviance nommée tricophilie concerne les personnes qui ressentent une attirance sexuelle pour les cheveux. Ces individus adorent se frotter les parties génitales sur des cheveux ou des poils, mais aussi les toucher avec leurs mains ou carrément les avaler. Mais attention, ces croqueurs de tifs sont exigeants ! Comme si demander à son ou sa partenaire si l’on peut lui gober sa tignasse ne suffisait pas, il faut que cette dernière réponde à des critères précis. Certains préfèrent les cheveux colorés, d’autres les cheveux naturels, d’autres encore préfèrent les cheveux mouillés.

Comment expliquer cette attirance ? Monsieur Freud pour sa part estimait que la crinière fournie était un symbole de pouvoir et de puissance dans l’inconscient humain. Vouloir avaler et toucher cette puissance symbolique peut exciter les adeptes de cette pratique selon des chercheurs en psychologie.

Soyons clair, il serait tout à fait déplacé de commencer à vous sustenter des cheveux récoltés sur le crâne de votre bien-aimé(e) sans l’avertir préalablement. En dehors de cet aspect, et de la perspective d’une digestion difficile, la pratique est plutôt dénuée de danger. Toutefois, à en croire le magazine Gentside, les tricophiles pourraient facilement devenir kleptomanes. Certains n’ont pas hésité à s’introduire dans des salons de coiffure en vue de récolter les précieux cheveux !

Neandertal et l’Homme moderne se refilaient déjà des MST il y a 120 000 ans.

XBIZ Awards : Le palmarès