in

Quand un ourson en gomme fait s’arrêter des amoureux dans leurs ébats…

soutien-gorge-fille-bonbon-boule-couleur

Les bonbons, si on en consomme trop, peuvent se révéler être dangereux pour la santé, pour vos dents, mais on le sait moins, pour votre peau et votre corps.

C’est la conclusion qu’a pu avoir un couple américain quand il a voulu tenter de nouvelles expériences mêlant nourriture et sexe : le mis en cause est bien un ourson en gomme.

Mais comment un petit bonbon, élastique et fait de produits chimiques a-t-il pu réussir à couper la chique à ces deux amoureux ?

La réponse est dans une émission américaine, « Sex Sent Me To ER » (le sexe m’a amené aux urgences), qui retrace les pires accidents sexuels qui ont amené les protagonistes à l’hôpital.

Cette émission, dans une reconstitution de premier ordre, avec des acteurs dont le jeu ferait pâlir d’envie le tout Hollywood, nous remet dans le contexte : nos deux amoureux ont décidé de s’amuser un peu avec l’ourson en gomme géant qu’a acheté le jeune homme dans l’après-midi.

La jeune femme, commençant déjà à s’exciter, dit à son partenaire de l’attacher au lit, et qu’il aille faire fondre ce fameux bonbon pour qu’il le lui applique sur le corps et ainsi faire des cochonneries ensuite.

Le jeune homme, tout fougueux, s’exécute alors, et fonce vers la cuisine pour faire fondre l’objet du désir de madame au micro-onde, puis revient dans la chambre où sa belle est toujours attachée et plus excitée que jamais !

Il lui verse alors le liquide sur la poitrine, pour commencer les réjouissances…
Sauf que malheureusement pour eux (enfin surtout pour elle), la gomme devenue liquide est cette-fois brûlante !

Et c’est la poitrine de la jeune femme qui ramasse le plus, car la pauvre est brûlée !

C’est ainsi que nos deux amoureux se retrouvent obligés d’aller aux urgences pour soigner la pauvre femme qui a donc la poitrine et les seins en feu, et ce n’est pas un jeu de mots !

Une chute de vélo lui provoque une érection de 7 semaines !

Prendre en photo sous les jupes des filles n’est pas interdit !