in , ,

Quand une église américaine conseille d’avaler…

Léger quiproquo, à Roseburg dans l’Oregon, devant le panneau de l’église protestante de la ville, où l’équipe paroissiale a pour habitude d’afficher de pieuses devises. Sans doute peu inspiré, ou peut-être un peu trop d’ailleurs, le service com’ de la cure s’est fendu d’un adage qui compare le pardon à la déglutition, en ces termes : « Le pardon, c’est avaler lorsque vous voudriez cracher. »

Evidemment, pour nombre de brebis égarées, le message autour de l’un des préceptes fondateurs du christianisme est quelque peu parasité par ce qui ressemble quand même vachement à une très sainte parabole sur la fellation, option « cul-sec ». 

Devant les réactions des fidèles oscillant entre l’amusement et l’indignation, l’église a finalement modifier l’affichage en faveur d’un message moins ambigu : « Dieu est amour. » Libre alors à chacun de témoigner son amour de Dieu et de l’autre en avalant, en recrachant ou en faisant des gargarismes.

Il découvre qu’il est cocu avec Google Maps !

Le secret torride du bruitage des dragons dans GOT