in ,

Quel est le nombre idéal de partenaires sexuels pour une relation épanouie ?

Pour avoir une relation sentimentale heureuse et épanouie, combien faut-il avoir eu de partenaires sexuels ? Est-il possible d’en avoir eus trop ? Ou pas assez ? On vous dit tout.

En préambule, établissons clairement qu’il n’existe pas de chiffre parfait, ni de limite ou de minimum. Vous êtes libre de faire l’amour avec autant de personnes que vous le souhaitez, tant que c’est consenti. Et cela ne fera pas ressembler votre vagin à une vieille feuille de salade flapie.

En 2016, une étude démontrait que le chiffre idéal de partenaires était de 3 pour un coup d’un soir et 2 pour une relation plus sérieuse. Désormais, une nouvelle étude établit ce nombre d’or à 13. Menée par le site IllicitEncounters sur 2000 membres, autant d’hommes que de femmes, elle les a interrogés sur le nombre optimal d’anciennes conquêtes pour une personne qu’ils fréquentent. Pour 52% des sondés, la réponse est 13.

Pour 73% de l’échantillon, avoir eu plus de 18 conquêtes est un tue-l’amour et un avertissement sur le fait que cette personne est difficile à satisfaire. De cette vision biaisée nait un constat : pour ne pas passer pour des femmes faciles, beaucoup mentent sur leurs propres chiffres. Ainsi, 67% des femmes avouent minimiser le nombre de leurs partenaires sexuels, contre seulement 13% des hommes. Mensonge qui trouve son origine dans les chiffres : pour 59% des hommes, un chiffre élevé d’anciennes conquêtes rend un partenaire moins désirable, tandis que seulement 46% des femmes pensent la même chose.

La dichotomie entre femmes et hommes se poursuit sur l’éventualité de coucher le premier soir. 77% des hommes y sont enclins s’il existe une alchimie pendant le rendez-vous contre seulement 39% des femmes.

Dernier chiffre et non des moindres ; 31% des sondés, soit moins d’une personne sur 3, veulent savoir exactement le nombre de précédentes conquêtes de leur nouveau partenaire. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire, ou plutôt à ne pas dire…

Ces choses dont les hommes n’accordent pas d’importance au lit

Le covid favoriserait la contrebande… de sperme !