in , , ,

Quel lubrifiant choisir ?

Après avoir parlé des sextoys à la norme ISO, nous allons nous intéresser au lubrifiant. Celui-ci est devenu un allié incontournable pour certains d’entre vous lors de leurs rapports sexuels. Mais malgré ce que l’on pourrait croire, il ne sert pas uniquement à lubrifier la zone anale

Un atout pour le confort

Les femmes souffrent parfois de sécheresse vaginale, à ce moment-là, il est préférable d’utiliser du lubrifiant car cela va hydrater la zone mais surtout éviter d’intensifier les irritations qui pourraient rendre l’acte vraiment désagréable voire vous en priver pendant plusieurs semaines… Côté masculin, son utilisation diminue les frottements du gland qui sont parfois à l’origine d’éjaculations précoces. Ainsi, l’excitation promet d’être plus progressive et donc l’éjaculation plus tardive.

Son côté plaisant

Bien évidemment, si vous pratiquez la pénétration anale, celle-ci est souvent accompagnée de lubrifiant. À moins que vous ne soyez adeptes de sensations fortes ! Enfin, il vaut mieux ne pas s’en passer afin d’éviter coupures voire saignements dans cette zone. De plus, il peut être utilisé lorsque madame se masturbe car cela intensifie les sensations et permet d’avoir un orgasme décuplé.

Lequel choisir ?

Un lubrifiant bio en cas de sécheresse vaginale sévère. Il ne bouleversera pas votre hygiène intime ni les muqueuses.

Si vous avez une peau sensible, choisissez-le à l’eau et à l’Aloe Vera.

Un lubrifiant à effet chauffant pour ceux qui aiment la sensation de chaleur.

À base d’huile pour un lubrification extrêmement efficace. Attention, ceux-ci ne s’utilisent pas avec des préservatifs.

Décuplez le plaisir avec un lubrifiant comestible et ainsi n’ayez pas peur d’en avoir dans la bouche !

À base de silicone pour la pénétration anale. Ils simplifient la pénétration et durent plus longtemps.

14 comparaisons créatives pour parler de sexe décevant

Voici les pires histoires de prises en flagrant délit de coït !