in

Quelles sont les habitudes sexuelles en Europe ?

L’Europe on en parle tous les jours, mais parle-t-on assez des habitudes sexuelles en Europe ? 😀

Car nos voisins européens font des choses coquines aussi (si si on vous le jure !), mais est-ce que ce sont les mêmes choses qu’en France ?
Ou préfèrent-ils d’autres choses, pratiquent-ils le sexe différemment de nous ?

Un sondage européen a tenté de répondre à la question, avec comme sujet central le Kama-Sutra : parmi la large palette des positions sexuelles qu’offre le fameux livre du plaisir, quelles sont les positions préférées des européens ?

Le sondage a été ainsi réalisé auprès de 5670 personnes dans 10 pays d’Europe, pour tenter de définir quelles sont les habitudes sexuelles de nos voisins…

S’il est apparu que c’est bien la levrette qui arrive en tête des suggestions des Français, et ce à une large part (ces messieurs sont 37% à préférer la levrette lors de leurs galipettes, et 31% chez ces dames), qu’en est-il du reste ?

C’est le très grand classique du missionnaire qui suit, recueillant 23% des votes, et l’Andromaque, à 12%.

Toujours d’après cette enquête, c’est bien la France qui est en tête au niveau de la pratique de la levrette !
Même si d’autres pays la mettent tout en haut du podium, comme l’Italie, la Norvège, les Pays-Bas ou la Belgique.

Le missionnaire est quant à lui plébiscité par les Allemands, les Suédois et les Suisses, et l’Andromaque arrive en tête chez les Espagnols et les Autrichiens.

Petite nuance quand même : si ces trois positions ont été le plus souvent citées, il existe entre les hommes et les femmes une différence entre les goûts et les pratiques.

En effet, si c’est la levrette qui arrive en tête chez les hommes, c’est bien le missionnaire qui est la position préférées des européennes !

Mais encore une fois, c’est vraiment selon les habitudes de chacun : par exemple, en France, les femmes placent la levrette devant le missionnaire (31% contre 26%), contrairement aux habitudes européennes !

Il est bien évident qu’il est assez difficile d’avoir une idée précise concernant ce genre de questions…

L’enquête termine cependant avec des données plutôt intéressantes : les positions préférées selon le niveau des revenus.
Et il apparaît qu’une femme sur trois qui gagne plus de 2500€/mois pratique l’Andromaque, alors qu’elles sont deux fois moins à le faire chez celles qui gagnent moins de cette somme-là…

Un besoin de dominer peut-être ?

Photos du tournage de Tiffany Leiddi et Luna Rival (Le salon de massage)

Interview : Portrait d’un réalisateur d’élite, Tristan Seagal