in , ,

Qu’est ce que la dyspareunie ?

Peu connue et pourtant courante, cette maladie concerne de nombreuses femmes. Elle provoque de violentes douleurs pendant la pénétration vaginale au cours des rapports sexuels mais également pendant les préliminaires et la mise en place d’un tampon hygiénique. Elle peut toucher différents endroits comme le périnée, la vulve mais également la région anale.

Il arrive que la dyspareunie ne soit que superficielle. Dans ce cas, elle apparaît à l’entrée de la vulve, en début de pénétration et essentiellement pendant les préliminaires. En revanche, elle est dite profonde si la douleur perdure pendant les va-et-vient au fond du vagin. Le problème est accentué dans certaines positions comme la levrette.

Cette maladie a de graves conséquences psychologiques, puisqu’elle empêche d’avoir des rapports sexuels au sein du couple et est souvent accompagnée d’anxiété et de culpabilité.

Cependant, la dyspareunie se traite facilement avec un anesthésiant local, un geste chirurgical en cas d’endométriose ou un gel lubrifiant adapté. Elle peut également être accompagnée d’un suivi psychologique en cas de dépression. C’est pourquoi il est nécessaire d’en parler au plus vite si vous ressentez des douleurs pendant les rapports sexuels. N’oubliez pas que chaque problème a sa solution et que seul votre médecin peut vous orienter vers un traitement adapté…

 

Pourquoi garder ses chaussettes pendant les rapports ?

Le voile se lève sur l’appétit sexuel des séniors