in , , ,

Ne soufflez pas d’air dans le vagin de votre partenaire !

Si vous avez déjà eu des ballonnements, vous savez que ce n’est jamais agréable et parfois même douloureux. Souvent, la digestion est en cause mais cela peut aussi être dû à une pratique intensive du sexe oral…

En matière d’histoires médicales insolites causées par la pratique sexuelle, ce blog en a vu des vertes et des pas mûres. Mais il s’agit là de quelque chose d’inédit.

Une jeune femme âgée de 24 ans s’est rendue aux urgences du Stanford Medical Center, en Californie, se plaignant de douleurs à l’abdomen et la poitrine depuis six heures. Elle avait déjà été admise aux mêmes urgences pour des symptômes similaires, six mois et un an auparavant. Les deux fois, les médecins n’avaient pas trouvé la cause de ses douleurs. Les radios montraient la même chose : de l’air présent dans la cavité abdominale.

Un pneumopéritoine qui peut être causé par de nombreux facteurs, des ulcères perforés ou un cancer de l’intestin, et causer une embolie pulmonaire mortelle, les médecins se sont donc affairés à trouver l’origine du mal.

Mortel cunnilingus

C’est en interrogeant la jeune femme sur son historique sexuel que les docteurs ont pu mettre le doigt dessus. Quand son partenaire pratiquait sur elle un cunnilingus, il avait la fâcheuse habitude de lui souffler de l’air dans le vagin, comme si c’était un vulgaire ballon de baudruche ! 

L’air pénétrait ainsi dans l’utérus puis, après avoir dilaté les trompes de Fallope, l’abdomen en occasionnant ainsi un pneumopéritoine qui aurait pu s’avérer mortel. Un conseil, messieurs, évitez donc de souffler dans le vagin de votre partenaire quand vous lui polissez la myrtille ! 

Le « soaking », nouvelle tendance sexuelle sur TikTok