in ,

Sarah Bahbah, l’instagrameuse engagée qui casse les codes et qui s’en fout !

Cette photographe australienne mène un combat pour libérer la parole, d’abord celle des femmes, puis, depuis peu celle des hommes.

Ayant elle été victime d’abus sexuels dans son enfance, elle a longtemps refoulé son traumatisme et il a fallu qu’elle commence à en parler pour entamer sa guérison. Son premier pas, lors d’une coupure d’électricité une nuit, elle était très angoissée et a décidé de se changer les idées en écrivant un poème. La jeune femme l’a ensuite posté sur Instagram, puis, de là, elle a continué à écrire et à prendre des photos. Un jour elle a eu l’idée de lier les deux et c’est ainsi qu’est né ce brillant concept.

Elle poste des séries de photos avec des thèmes profonds et émouvants qui cassent le mythe de la femme parfaite. Elle accompagne ses clichés de messages décomplexés et sans tabous. Parfois ils sont sombres, d’autres fois nostalgiques, ou bien hyper joyeux !

Le plus souvent, Sarah s’exprime à travers des images où les femmes se désinhibent : elles mangent des pizzas au lit, elles font l’amour, elles prennent des bains, etc… Bref, que des photos qui illustrent la réalité !

 

Le secret torride du bruitage des dragons dans GOT

Igor : « Tiff-Touff, je lui ferai la totale, avec supplément sauce blanche compris »