in

Saviez-vous qu’il existe sept types de pénis dans le monde ?

Selon l’expert du zizi Darren Breen, directeur d’une entreprise spécialisée dans les dispositifs et accessoires médicaux pour les hommes victimes de dysfonctionnements érectiles, il existe plusieurs familles de pénis dans le monde. Ce grand homme explique dans une interview que les pénis du monde entier peuvent se classer en sept grandes catégories.

Ce sujet me rappelle étrangement une blague que m’a raconté un vieil ami un jour, je ne peux pas m’empêcher de la partager avec vous.

« Un type marié revient d’un voyage d’affaires en Chine où il a pris du bon temps avec quelques jolies chinoises. Seulement quand il revient, son pénis est tout vert. Il cache d’abord la chose à sa femme tant bien que mal et s’en va voir un docteur. Le médecin examine l’organe du gars et dit en ricanant :

– Héhé, on a été en Chine ?
– Ben oui !
– Et on a fait des bêtises avec les petites chinoises ?
– Ben oui !
– Malheureusement, on peut rien faire pour ça, il va falloir le couper.

Le gars n’en croit pas ses oreilles! Il décide de consulter un deuxième médecin qui lui confirme le diagnostic. Le mec complètement déprimé va voir un urologue de renommée mondiale qui, lui aussi, confirme le diagnostic.

Il décide enfin d’avouer ses escapades à sa femme qui, après une bonne engueulade, lui conseille d’aller voir un médecin chinois, directement sur place, en Chine. Après tout, ils sont sûrement familiers avec cette affliction.

Le gars retourne donc en Chine et prend rendez-vous avec un médecin réputé. En l’examinant, le médecin chinois ricane :

– Héhé, on est venu en Chine récemment ?
– Ben oui !
– Et on a fait des bêtises avec les petites chinoises ?
– Ben oui !
– Et on a été voir un docteur américain ?
– Ben oui !
– Et le docteur américain, il a dit qu’il fallait le couper ?
– Ben oui !
– Et bien non ! Ce n’est pas la peine de le couper.

Le type n’en croit pas ses oreilles! Son cauchemar est terminé.

  • Alors, il y a un traitement pour guérir cette maladie ?
  • Non, mais ce n’est pas la peine de la couper, ça va tomber tout seul ! » 

Voilà voilà. Revenons maintenant à nos sept familles de pénis :

  • Le crayon : long, fin et pointu ;
  • Le poivron : vous voyez les poivrons verts espagnols, un peu longs, qu’on fait cuire à la plancha ? Bein, la même chose, sans le vert ;
  • Le cône de glace : rajoutez deux boules à la base puis c’est bon ;
  • La banane : courbée, comme le fruit ;
  • Le champignon : étroit à la base avec un capuchon plus large ;
  • La saucisse : comme une saucisse ;
  • Le concombre : pareil que la saucisse mais en plus grand.

J’imagine que la plupart d’entre vous se reconnaît et se situe dans la catégorie concombre, mais si un jour vous croisez une banane, vous ne serez pas surpris !

Bah alors ? Tu ne viens plus aux soirées ?

Deux soirées Jacquie et Michel ce vendredi 15 et ce samedi 16 février !