in

Science : les tortues savent respirer par le cul

Nous pensions savoir tout ce qu’il était possible de faire avec un cul. Vraiment. Tout. Mais c’est toujours lorsque l’Homme croit atteindre les limites d’un sujet que la Nature, goguenarde, lui démontre l’étendue de son ignorance.

On peut respirer avec le cul. Nous ? Non. Seulement les tortues, lorsqu’elles hibernent sous la surface de lacs gelés. Dans de telles conditions, privées d’air (les tortues ayant des poumons, elles respirent habituellement de la même manière que nous), ces fascinantes créatures voient leur métabolisme ralentir comme leur besoin en oxygène. Ce besoin faible, mais néanmoins vital, est alors assuré par le transfert d’oxygène, depuis l’eau, dans les vaisseaux sanguins qui parcourent la surface du corps de l’animal. Or, la partie extérieure la plus vascularisée chez la tortue, c’est le cul.

Les tortues respirent donc par le cul. En attendant de savoir quelles applications l’Humanité pourrait tirer d’une telle information, retournons à la sodomie, pauvres êtres sans imagination que nous sommes.

Elle se promène dans un magasin, le visage plein de foutre !

Santé : un remède contre la bite tordue !