in ,

Sexe anal : ce qu’il ne faut pas faire ! 

Le sexe anal vous tente… L’appel de l’anus est plus fort que tout… Sauf que vous êtes débutant(e)s et forcément vous appréhendez de rater votre première fois. Sachez tout avant tout que la première fois sera sans aucun doute nulle, il vous faudra re-tenter pour vous faire un avis franc et honnête sur la sodomie.

Soyez averti(e)s, le sexe anal ce n’est pas pour tout le monde. Cela peut être une pratique risquée quand on n’a pas les connaissances nécessaires.

Hygiène irréprochable

On vous apprend rien, l’anus est la sortie des intestins et c’est un endroit du corps humain plein de bactéries. Alors avant d’y fourrer un sexe, il faudra penser à ce que l’orifice soit bien propre. Une douche ou un passage aux toilettes suffisent. De plus, comme l’anus n’est pas naturellement lubrifié et élastique, il se peut qu’il y ait quelques fissures lors des pénétrations… Il est donc nécessaire de garder cet endroit propre pendant la sodomie

Bien sur, on ne passe pas de l’anus au vagin sans changer de préservatif ou sans un coup d’eau sur la verge. C’est le meilleur moyen pour attraper une infection.

Vigilants sur les sextoys

Si vous êtes du genre à utiliser des jouets sexuels, veillez à vous servir d’objets adaptés à l’anus. Ne soyez pas trop entreprenants au niveau des tailles et des diamètres car un objet peut vite se retrouver coincé. 

Comme l’anus se contracte naturellement, il se pourrait facilement qu’il ramène le sextoy jusqu’au rectum en le brisant sur le passage. Et comment on résout ce problème? Et bien avec une opération chirurgicale en urgence. Sympa, non?

Porter une protection

Même si vous êtes avec le même partenaire depuis des années, vous êtes sujet(e) à des risques d’infections si vous ne vous protégez pas. L’anus n’est pas aussi élastique qu’un vagin, la peau peut se déchirer et ouvrir une porte d’entrée aux bactéries environnantes, comme l’herpès par exemple…

Lubrifiez !

A sec, la sodomie est un vrai calvaire ! On vous recommande d’utiliser de l’eau ou un gel à base de silicone pour faciliter les pénétrations. On vous déconseille d’utiliser des crèmes anesthésiantes pour celles et ceux qui ont peur de la douleur. Pourquoi? Et bien, vous passeriez à côté d’un sentiment de douleur qui serait significatif de vos limites physiques…

Les Français, champions des troubles de l’érection

Conseils pour le faire sous la douche !